AVIONSETCIE

AVIONSETCIE

Vickers VC-10

Vickers VC-10

Type d’avion... avion de ligne long-courrier quadri-réacteur/ moteurs à l'arrière du fuselage 

Constructeur... Vickers Armstrongs (Royaume-Uni Drapeau : Royaume-Uni)
Vol inaugural... 29 juin 1962
Mise en service... 29 avril 1964 par la BOAC (Royaume-Uni Drapeau : Royaume-Uni)

Produit de... 1962 à 1970

Nombre d'exemplaires produits... 54

Disposition des sièges (économie)... 3-3

Dimensions/Performances 

Modèle VC-10 Type 1101 Super VC-10
Longueur 48,36 m 52,32 m
Envergure 44,55 m 44,55 m
Vitesse de croisière maximale 930 km/h 930 km/h
Rayon d'action 8 112 km 7 600 km
Nbr. de passagers 109 à 151 139 à 174
Equipage cockpit 4 4
Motorisation (4x) Rolls-Royce Conway 540 Rolls-Royce Rco.43 Mk.55

Histoire

Le Vickers VC-10 est un avion long-courrier aussi gros que le Boeing 707, emportant jusqu'à 150 passagers et affichant une masse maximale au décollage de 140 tonnes.

Son principal concurrent reste cependant l'Ilyushin IL-62, un avion de ligne long courrier soviétique, développé à la même période et avec lequel le VC-10 partage de nombreuses similitudes (un espionnage industriel de la part d'Ilyushin ayant été largement suspecté à l'époque, mais jamais prouvé).

Parmi ces similitudes, la plus flagrante reste l'emplacement des quatre turbo-réacteurs, montés à l'arrière du fuselage, deux de chaque côté de son empennage en forme de "T". Les VC-10 et Il-62 sont les seuls avions de ligne à avoir utilisé cette configuration, que l'on retrouve cependant sur le jet privé Jetstar, de Lockheed. 

Pour l'époque, le VC-10 était confortable et silencieux, notamment grâce à ses réacteurs Rolls Royce Conway, les premiers réacteurs à double flux en sevice, mais surtout parce que les moteurs étaient à l'arrière du fuselage. La technologie du poste de pilotage était extrêmement avancée, et comprenait un système de contrôle de vol automatique (pilote automatique) destiné à permettre atterrissages zéro visibilité entièrement automatiques. 

Malgré ses qualités, l'avion ne connut guère de succès commercial : seules 54 unités furent produites de 1962 à 1970, et ne sortirent guère des marchés britannique et africain. Leur carrière civile s’arrêtant en 1980, la majorité des appareils survivants furent repris par la RAF (Royal Air Force) qui utilise cet avion de 1966 au 20 septembre 2013 notamment pour le ravitaillement en vol. Ils seront remplacés par des Airbus A330 MRTT Voyagers.

Sans titre.pngarticle par Avions-et-cie



22/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres