AVIONSETCIE

AVIONSETCIE

McDonnell Douglas MD-90

McDonnell Douglas MD-90

Type d’avion... avion de ligne court/moyen-courrier bi-moteur mono-couloir

Constructeur...McDonnel Douglas (Etats-Unis Drapeau : États-Unis )
Vol inaugural... 22 février 1993
Mise en service... avril 1995 par Delta Airlines (Etats-Unis Drapeau : États-Unis )

Produit de... 1993 à 2000

Exemplaires produits... 116

Disposition des sièges (économie)... 3-2

Dimensions/Performances 

Modèle MD-90-30 MD-90-30ER
Longueur 46,5 m 46,5 m
Envergure 32,87 m 32,87 m
Vitesse de croisière 812 km/h 812 km/h
Rayon d'action 3 860 km 5 160 km
Nbr. de passagers 153 à 172 153 à 172
Equipage cockpit 2 2
Motorisation International Aero V2525-D5 International Aero V2528-D5

Histoire

En 1967, la Douglas Aircraft Company et McDonnell Aircraft Corporation fusionnent, donnant naissance à la société McDonnell Douglas Corporation. La nouvelle entreprise continue durant un certain temps la production du Douglas DC-9. Puis, dans les années 70, la production de l'appareil cesse et la McDonnell Douglas lance une nouvelle famille basée sur le DC-9, la famille MD-80. Par la suite, l'entreprise décide de lancer une autre famille également basée sur le DC-9, la série MD-90.

Le MD-90 est un moyen-courrier. Après son lancement en Novembre 1989, il effectue son premier vol le 22 Février 1993 et obtient sa certification de navigabilité fin 1994. La compagnie de lancement, Delta Airlines l'opère pour la première fois en avril 1995. Elle avait passé commande pour 50 appareils, avec 110 en option.

Le MD-90 a été conçu pour être technologiquement et économiquement compétitif, intégrant de nombreuses technologies de pointe (nouveaux systèmes électriques, auxiliaires, de contrôle numérique, freins en carbone léger avec système anti-dérapage, améliorations du système hydraulique...). Propulsé par deux moteurs International Aero Engines V2500, l'appareil est plus économe en carburant que ces prédécesseurs ainsi que plus respectueux de l'environnement. De plus, les émissions sonores sont considérablement réduites. La cabine conserve la disposition de cinq sièges par rangée du DC-9 et du MD-80. 

Le McDonnell Douglas MD-90 entre en compétition, dans le secteur des moyens-courriers, avec les familles A320 d'Airbus et 737 de Boeing. Contrairement à ses concurrents, le MD-90 possède une queue en T et des moteurs fixés à l'arrière du fuselage.

La production de l'appareil se faisait à proximité de l'aéroport de Long Beach, en Californie, au Etats-Unis, mais également en Chine, à l'aérodrome de Jiangwan à Shanghai.

Deux versions du MD-90 sont proposées : MD-90-30 et MD-90-30ER (ER pour Extended Range, rayon d'action accru). Tous deux partagent les mêmes dimensions (46,50 m de longueur pour 32,87 m de large), différant essentiellement par leur motorisation, leur masse, leur capacité de carburant et leur rayon d'action (3 860 km pour le MD-90-30 et 5 160 km pour la version ER).

Le MD-90-30 a la capacité d'utiliser des pistes courtes (de 885 km à 1524 m).

Lorsque McDonnell Douglas et Boeing fusionnent en 1997, les commandes de MD-90 cessent au profit du Boeing 737. Delta Airlines, qui devait encore remplacer ses Boeing 727 vieillissant, annula même une commande de MD-90 pour prendre finalement des 737-800.

 

La production du MD-90 à Long Beach pris fin en 2000 avec u dernier avion livré à Saudi Arabian Airlines. Avec un total de 116 unités produites, le MD-90 est l'appareil le moins vendu de la génération DC-9. Un MD-95 sera finalement lancé par Boeing, sous le nom de Boeing 717Au total, cet appareil a fait l'objet de 137 commandes.Le dernier Boeing 717 a été livré le 23 mai 2006 à AirTran Airways, mettant fin à la lignée du DC-9.

 

jfg.png

Sans titre.pngarticle par Avions-et-cie



28/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres