AVIONSETCIE

AVIONSETCIE

Airbus A300-600ST Beluga

Airbus A300-600ST (Super Transporter) "Beluga"

Type d’avion... Avion-cargo 

Constructeur... Airbus Union européenne

Dérivé de... A300-600
Vol inaugural... 13 septembre 1994
Mise en service... septembre 1995

Unique client : Airbus Transport International Union européenne

Exemplaires fabriqués... 5

Dimensions/Performances

Longueur... 56,15 m
Envergure... 44,84 m 

Diamètre maximal du fuselage... 7,10 m
Vitesse de croisière... 780 km/h
Rayon d’action... 2 779 km avec 40 tonnes de charge/ 4 630 km avec 26 tonnes de charge

Capacité de charge... 47 tonnes

Capacité volumique... 1 210 m3
Équipage... 3 (deux pilotes et un mécanicien navigant) 

Moteurs... 2x General Electric CF6-80C2A8

 Histoire

 

   L'Airbus A300-600ST, également connu sous le nom de Beluga ou de Super Transporter, est un avion-cargo construit par la société européenne Airbus. Dérivé de l'avion de ligne A300, plus précisément du modèle A300-600, le Beluga peut, grâce à sa soute de 37,7 m de long et 7,10 m de diamètre, emporter une charge de 47 tonnes sur une distance de 2 779 km. Il est similaire au Boeing 747-400 Large Cargo Freighter (Dreamlifter), conçu par l'américain Boeing mais sur la base du 747-400.

   Cinq exemplaires du Beluga ont été construits et sont numérotés de 1 à 5. Les numéros 1 à 4 sont exclusivement utilisés par Airbus Transport International, pour le transport de sections d'appareils Airbus entre les divers sites de production en Europe (principalement entre la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Espagne). 

   A ses débuts dans les années 70, les premiers composants des avions Airbus étaient transportés par voies terrestres, mais les quantités d'avions produites ne cessant d'augmenter, le transport aérien s'est imposé comme étant la solution stratégique au problème du transport des composants. À partir de 1972, une flotte de quatre « Super Guppies » profondément modifiés a été mise en place. Il s'agissait d'anciens Boeing Stratocruisers des années 1940, convertis pour porter des chargements de taille exceptionnelle pour le programme spatial de la NASA durant les années 1960. Pourvus d'un fuselage particulier et de moteurs à turbine, le Super Guppy est néanmoins devenu insatisfaisant : son âge impliquant un important coût opérationnel en augmentation et ses performances ne permettaient pas de répondre aux besoins de la production croissante d'Airbus. Ne souhaitant pas avoir à dépendre des Dreamlifter de Boeing, son principal concurrent, le consortium européen décide de produire son propre appareil destiné au  transport de pièces d'avions.

   Le numéro 5, quant à lui, peut être loué par des entreprises ayant besoin de transporter des charges pas forcément lourdes mais surtout volumineuses. L'A300-600ST peut être utilisé pour transporter des charges exceptionnelles comme des satellites, des engins spatiaux, des véhicules militaires ou peut être utilisé pour des opérations humanitaires.

   Cet appareil doit le surnom de Beluga à sa forme spécifique, rappelant la silhouette du cétacé du même nom.

   Le Béluga peut transporter certaines pièces de l'A380, mais ne peut cependant pas transporter les pièces principales (fuselage central, ailes), trop volumineuses et qui sont donc transportées par camion et bateau. Les mêmes problèmes qu'avec les Super Guppy apparaissent : appareils vieillissants et inadaptés pour certaines tâches. Airbus serait actuellement en train d'étudier la possibilité d'un  Béluga XL (BXL), plus volumineux, avec un plus grand rayon d'action, plus moderne et économe. L'appareil devrait être basé sur l'Airbus A330 et devrait prendre la relève de la soixantaine de vols hebdomadaires actuellement effectués par l'A300-600ST.

 

 

Sans titre.pngarticle par Avions-et-cie



11/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres